Les tribulations de nous à Séoul

03 janvier 2008


CIRCULEZ Y A RIEN A VOIR

ET TRES PROCHAINEMENT LA SUITE DE NOS AVENTURES EN FRANCE ET EN RUSSIE

Posté par E SC à 06:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]


25 décembre 2007

Joyeux Noël

Joyeux Noël à vous tous qui passez, nous sommes bien revenu en France, avec une escale de 8h à Vienne, qui nous a permis de voir l'église Saint Stéphane, le Hofsburg, l'Hotel de ville, d'aller boire un chocolat chaud à la Palmenhaus, et un vin chaud sur le marché de Noël.

Le vol de Taipei à Vienne ne se serait pas bien passé sans l'inévitable gamine de 1an qui a hurlé tout le trajet... Sa mere ayant l'air thai, et son père belge, nous l'avions rebaptisée "wallo-thaï", mais cela n'a pas suffit a apaiser notre courroux. Nous en avons donc profiter pour regarder plein de films trop biens.

Nous sommes maintenant à Blois chez les grands-parents, retrouvons avec plaisir la famille, le vin et le fromage, et nous appretons ce soir à fêter un Noël, que nous vous souhaitons, à vous et à vos familles, joyeux et plein de cadeaux à ouvrir (parceque c'est ca le plus important, les cadeaux!!)

Posté par Romee3960 à 01:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

21 décembre 2007

Last day

P1000274Rapide petit coucou de l'aeroport de Taipei, d'ou nous decollons dans 2h. Laura nous a quitte ce matin, pour retourner a Seoul. Et nous attendons notre avion, comme deux bons cretins, a farcir nos sacs de clopes (alors qu'on n'a pas de place dedans). Notre unique espoir est de pouvoir finir le film Stardust dans l'avion.

Hier, nous sommes alles a Keelung, a la pointe nord est de Taiwan. Apres 3/4 d'heure de train, nous arrivons dans un petit port tres actif, et nous dirigeons vers la cote pour marcher dans les rochers, et regarder les vagues s'y fracasser. C'est comme un feu, c'est un spectacle dont on ne se lasse pas. mais l'heure n'etant pas a la contemplation, nous avons continue notre chemin dans un marche a poissons (beurk), puis sommes montes sur les hauteurs pour visiter un ancien fort hollandais d'observation de la cote. C'est tres amusant de decouvrir ces pans d'histoire relativement oublies. D'ailleurs le site, bien que presentant un interet certain, n'etait a mon sens pas assez, voire pas du tout mis en valeur.

P1000295Le retour fut lui aussi epique, puisque decidant de redescendre a pied par un chemin de traverse, nous finissons par arriver en vue d'une ferme, visiblement bien gardee par une meute de 5 ou 6 chiens au temperament ...joueur. Ce qui me verront demain a l'aeroport pourront juger, a l'etat de mon jean's de la teneur de nos "jeux"... On en a donc conclue que si le fermier avait dresse ses chiens a mordre les promeneurs, c'est qu'il devait dissimuler des activites louches... Et comme nous avons signale l'agression canine a l'office du tourisme, qui q promis une enquete policiere sur ces chiens, c'est une grande satisfaction d'avoir pu, a notre echelle participer au demantelement d'un reseau de trafic de drogue (et peut etre meme de contrefacons Vuitton, qui sait??)

La soiree s'est re passee en marche de nuit, et la journee d'aujourd'hui, apres une derniere promenade en bras de chemise, sous 25 degres, fut tres drole, grace a Eugenie qui etait persuadee que notre vol etait a 21h. Anticipant les bouchons, nous quittons Taipei a 16h30, arrivons a l'aeroport a 18h, ce qui etait largement suffisant, pour nous rendre compte que notre vol etait en fait a 22h45....Il vaut mieux se tromper dans ce sens la que le contraire... Et demain matin, une nouvelle ville mystere...

Lee Myung-Bak, dont je vous parlais l'autre jour a ete elu president de la Coree du Sud mercredi, avec plus de 50% des voix au premier tour!! KU, Global Pride!!

Posté par Romee3960 à 20:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 décembre 2007

Taipei

Le plus gros ennui à Taipei, c’est quand même la différence de voltage : l’ordi tient en moyenne 20 mn, puis se coupe systématiquement, alors qu’on est en pleine écriture d’article pour vous. La solution est donc simple : profiter du reste de batterie pour vous écrire un fond d’article, puis aller le charger sur l’ordi du peuple dans la salle commune. Ce qui induit qu'il faut que l'ordi du peuple se libère. Première info, nous sommes logés au Taipei Hostel lieu mythique des routards des 70’s en goguette sur l’islha Formosa. L’esprit reste le même, ici, le joint, c’est dès 8h du matin ! Ca donne à l’hôtel une ambiance un peu roots mais sympa, avec des gens de tous horizons. On n’y resterait pas 10 ans, à 3 dans un lit double, mais pour une semaine et 20€, ca va !

Au programme de mardi, nous avons traversé la ville à pied, pour nous rendre à la 101 tower, ancienne plus haute, et maintenant 2ème plus haute tour du monde culminant à plus de 500m. Malheureusement, nous ne voyions pas grand-chose, rapport aux nuages. Les quelques kilomètres pour nous y rendre furent plus intéressant : on ne découvre jamais aussi bien une ville qu’en se perdant dans ses ruelles. Ce que nous fîmes, nous laissant guider par ce bel azimut qu’était cette tour surplombant Taipei. Nous avons ainsi eu l’occasion de découvrir le mémorial de Sun Yat Sen, vénérable fondateur de la Nation Taiwanaise, ainsi que quelques jolis parcs. Le retour nocturne nous fait nous rendre compte que Taipei est le paradis du scooter : ils sont partout !

Hier soir, nous décidions de découvrir une spécialité taiwanaise, que sont les « night markets ». Nous nous rendons au plus grand et plus touristique, le Shilin Night Market.Tout à coup, les coréens nous ont paru bien petit joueur : ici tout est plus grand et moins cher. Dur de ne pas faire de bêtises, mais nous résistons. Ici c’est aussi le paradis du Abercrombie, Ralph, Fred Perry... *

Après une courte nuit (pas la nuit en elle-même, celle-ci ça allait, on est quand même à moins d’une semaine du solstice d’hiver, je parle plutôt du temps de sommeil), nous sommes parti ce matin visiter le temple de Zhinshan au nord de la ville, bâti sur un rocher, avec une vue légèrement surplombante, puis sommes reparti déambuler jusqu’au deuxième temple le plus célèbre de Taipei, celui de Longshan, ou les foules se pressaient effectivement pour faire des offrandes à Rishnou. Les promenades dans les rues de ce Taipei me font définitivement me souvenir de l’ambiance indonésienne ou même vietnamienne, avec ces étals en pleine rue, ces marchandises mélangées, ces petits vieux jouant à même le sol à des jeux de société, et ces 2 roues omniprésents. Rien à voir avec la Corée. Et puis on est en polo le 19 décembre aussi. Et ça c’est cool.

Nous venons de retrouver Vianney, ami d’école d’Eugénie, en échange ici, devant le mémorial Chang Kaï Chek, ou se produisait d’ailleurs le cirque du Soleil, et nous allons sans doute retourner ce soir dans un night market. Bonne soirée à tous

*(bon ok, on n’as pas VRAIMENT résisté…) et je suis désolé, mais la connexion, trop aléatoire m'empêche de charger des photos, qui sont pourtant superbes, thanx to my new camera!!

Posté par Romee3960 à 20:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 décembre 2007

Arrivée à ......

Ce matin, ce fut un petit peu le rush à Séoul. Finir de tout ranger, fermer puis peser nos sacs (24,8kg, ouf!), aller rendre les clés, remettre nos casseroles, couettes et autres oreillers aux amis teutons qui restent au second semestre et lorgnent sur nos chambres depuis septembre... Finalement, à 15H30, nous sommes prêts, à l'arrêt de bus de KU, pour prendre le direct vers l'aéroport d'Incheon.
Pleins de belles rencontres la-bas: du douanier qui refuse de prendre le kimchi d'Eugénie en bagage à mains au businessman iranien avec qui je sympathisais pendant qu'elle allait faire enregistrer son chou rouge en soute et qui me demandait de bien dire en France que l'Iran était un pays très amical avec tout le monde (je n'y manquerai pas monsieur), sauf avec Israël (oui Monsieur). Ceci dit, ce gentleman travaillant pour LG Petroleum à Séoul, il reste un contact interessant. Un petit détail amusant par rapport au kimchi, qui est donc un plat de chou rouge épicé pour ce qui ne connaissent pas, c'est que, si les douaniers ont fait des pieds et des mains pour qu'on aille le mettre en soute, ils ont bien vu le briquet dans la poche d'Eugénie puisqu'elle l'a enlevé au détecteur de métaux, ainsi que les 3 autres dans son sac, mais ca c'etait bon, elle pouvait les amener dans l'avion, pas trop dangereux. Je pense que si ils refuse le kimchi, ce n'est pas pour lutter contre le terrorisme, mais tout simplement parceque ca pique.
Pendant le vol, nous avons eu la chance de pouvoir voir l'excellent film "Stardust", genre de monument du cinéma, avec des acteurs connus genre Michelle Pfeiffer ou Robert de Niro, qui doit vraiment être en rade de thune pour jouer les "capitaines pirates-folles honteuses" qui ne s'assume pas devant ses matelots et qui surjoue son personnage de dur. Heureusement, les pirates donneront une bonne lecon de tolérance en disant à la fin qu'ils le savaient bien que c'était une chochotte le capitaine, mais qu'ils ne le changeraient pour rien au monde. Ils sont comme ca les pirates: tortionnaires parfois, violents souvent, ivrognes et soudards toujours, mais homophobes, jamais!! Malheureusement, l'atterissage nous a coupé la fin du film. Nous ne sauront donc jamais si le héros sauvera la jeune fille (qui est en fait une étoile, d'où le titre, poussière d'étoile). Je pense que oui.
Finalement, à 21h nous atterissons, et retrouvons Laura qui avait pris un vol un peu plus tot dans l'après-midi. Nous finissons par arriver en centre ville vers minuit, et nous trouvons un petit hôtel trop cool, avec pleins de jeunes de partout, qui fument sur les toits. Vous voyez le genre. On a même sympathisé avec un américain, c'est dire. Osera-t-on le demander comme pote sur facebook? La suite demain, avec nos premières visite de cette belle ville. Nous partageons une chambre tous les 3, trop bien, la dernière fois qu'on a fait ca, c'était à Seoraksan, et ce n'a pas été notre meilleure nuit!
C'est marrant, ici aussi, comme en Corée, ils ont des programmes de merde à la télé, et le macdo est ouvert toute la nuit!!

Posté par Romee3960 à 03:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


17 décembre 2007

Dernière soirée à Séoul

Ca y est, les bagages sont (presque) bouclés, nos chambres sont rangées et nettoyées, elles n'ont jamais été aussi propres... Il y a dans l'air une odeur de départ, une ambiance un peu morose.

Nous sommes arrivés à Séoul il y a un siècle, il y a un an, il y a une éternité. On ira, où tu voudras quand tu voudras. Je m'égare. Je disais donc que nous sommes arrivés à Séoul en septembre, ça nous semble si proche, c'était hier! Demain, dès l'aube, nous prendrons notre dernier petit dej coréen, en regardant le soleil se lever (nan, ça c'est une blague, on ne l'a jamais vu se lever ici, on dort encore!), et nous partirons de bon matin. Voyez vous, nous savons que vous nous attendez. Bref...

J'ai décidé de passer ma dernière soirée ici avec des personnes qui m'ont plues, et que j'aurai plaisir à revoir. J'ai ainsi pu discuter une dernière fois des différences culturelles entre la Chine et la France avec un chinois (qui sont, à mon sens moins nombreuses qu'entre l'Allemagne et la France), j'ai pû me ballader avec un coréen sur les bords de la rivière, dans la fraîcheur hivernale de Séoul. Séoul est vraiment une ville de néons!! Et pour finir en beauté cette soirée je profiterai de la nuit noire pour aller voler un drapeau coréen avec Romée tout à l'heure. (c'est cool, c'est pas comme si nos bagages étaient déà plein à craquer!!)

Bref, nous jetterons demain notre dernier regard sur l'Asie en général et sur la Corée en particulier avant quelques temps. Pour ma part, j'ai vraiment apprécié ce semestre, ça a été très intéressant, je rentre quasiment bilingue franco coréen (je peux même demander de l'eau, alors vous imaginez mon niveau!), et comme le dit mon ami Jacques (Jacques a dit) "The world is becoming smaller". Si ce n'est pas une parole de sage ça!


Suite des aventures en février 2008, après un mois de repos et de renouage avec la civilisation en France! Home sweet home

Posté par E SC à 02:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

15 décembre 2007

Dernières déambulations

P1000017Aujourd'hui, j'ai du retourner à l'agence EVA Air, pour récupérer mon billet pour notre destination -mystère (l'imprimante ne marchait pas hier). Avec Eugénie, nous en avons profité pour regarder les boutiques d'appareils photos, mes parents et ma marraine m'en offrant un pour Noël. J'étais evidemment très interessé par le dernier Leica numérique, mais celui ci était étonnement hors budget...! Le marché de Namdaemun est très intéressant pour les amoureux des 70's: on y trouve des appareils photos argentiques (beaucoup de Leica, de Nikon) des vinyles, des bouquins, des boutiques de philatélistes, vendant des vieilles correspondances: nous sommes tombés sur des lettres datant du début du siècle, venant de Carnac en Bretagne, et adressées à un baron de Gunzburg, résidant à Séoul... Surréaliste... C'est le paradis du chineur spécialisé. P1000025En tant que néophyte en la matière, je décidais d'être plus sage et d'aller au Technomart, le paradis aussi, mais de l'appareil photo et du lecteur mp3 pas cher sur 9 étages à l'autre bout de Séoul. Eugénie me laissait là, car elle était invitée à diner chez un coréen, donc elle avait rendez-vous à 16h, logique. C'est ca aussi la Corée...

Au technomart, je jettais mon dévolu sur un Panasonic Lumix (objectif Leica, quand même!!) DMC-FX07 pour ceux qui s'y connaissent. J'ai eu une carte mémoire 1Giga, une 2ème batterie longue durée et une housse avec ca, et je pense avoir bien négocié les prix, donc je suis content.
P1000052En rentrant, je décidais de descendre à une station que je ne connaissais pas mais qui ne semblait pas trop loin de la fac, et de me promener, "à l'azimuth". Au bout d'une heure de flânerie, dans un Séoul loin des grands axes, je retrouvais, presque par hasard Korea University, où j'ai pu tester mon appareil. Le soleil déclinant des après-midis hivernales donne aux batiments et aux arbres des couleurs assez rares, que je ne pense pas avoir rendu, je ne maitrise pas assez la bête.

La soirée s'est fini par un restaurant chinois et un billard avec mon très bon ami germain Christopher. Maintenant, pour ce soir et pour demain, le chantier rangage de chambre et le casse-tête "faire-tenir-toutes-mes-conneries-dans-mon -sac-qui-était-dèjà-bondé-à-l'allée" commencent.... Souhaitez nous du courage...

Photos sans grand interêt, désolé, je fais des essais!

 

Posté par Romee3960 à 18:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

13 décembre 2007

Le foot en Corée

park_jisungAu lendemain de la resplendissante victoire lyonnaise 3-0 à Glasgow, contre les Rangers, profitons en pour parler du phénomène football en Corée du Sud.
Je m'en étais déjà rendu compte au Vietnam en 2004, le meilleur moyen pour faire comprendre qu'on est francais à des gamins perdus dans les montagnes entre Dien Bien et Sapa, accourant autour de nos motos pour voir leurs premiers occidentaux, ce n'est pas de parler de Molière, d'Hugo ou de Pasteur, mais de dire qu'on vient du pays de Zidane.... Le football européen est un phénomène planétaire, déjà là-bas nous n'avions pas non plus de problème pour voir les matchs de Premier League sur la télévision d'Etat!
En Corée, l'importance du foot européen est la même. Ou plutôt de Manchester United, puis du foot européen. Le club mancunien jouit en effet ici d'un prestige inégalé, suivi sans doute par les 2 clubs milanais (internazionale et AC). Oultre la légende du club, ce succès est sans doute du à la bonne idéepeace_cup de sir Alex Ferguson de recruter en 2005 Park Ji-Sung, milieu offensif coréen, héros de la demi-finale de sa sélection en 2002 en Coupe du monde, et égalisateur contre la France en 2006.
Depuis 2000, la Corée du Sud organise la Peace Cup, regroupant plusieurs clubs des plus grands championnats européens, sud américains, asiatiques... Lors de l'édition 2007, remportée bien évidemment par l'OL, JM Aulas avait évoqué l'idée de recruter un joueur coréen. En plus de l'interêt sportif de s'enrichir d'un nouveau profil, un autre interêt, plus matérialiste, mais nettement substantiel serait les retombées marketing d'un tel rachat. Quand on voit le nombre de produits dérivés (maillots, écharpes, blousons...) qu'écoule MU en Corée, sans parler des fakes, cela ne peut que donner des idées...
Si l'attrait du foot européen est donc très important ici, cela n'empêche pas le championnat local d'être très suivi. Vous pouvez d'ailleurs vous faire une idée du foot coréen sur ce site, en francais. Des équipes telles que Seongnam, Suwon ou Pohang Steelers proposent un football interessant.

En ce qui concerne la sélection nationale, la Corée a brillé en 2002, alors qu'elle recevait avec le Japon pour la Coupe du Monde, en se faisant battre en demi finale par l'Allemagne. Elle est depuis une habituée des phases finales de Coupe du Monde (!). Ici, le foot peut revêtir une dimension politique, evidemment contre le Japon, mais aussi particulièrement lors foot_nordsudde derbies contre le voisin nord-coréen.(sur la photo, les 2 équipes font amis-amis et se mélangent, en rouge les cochons de capitalistes et en blanc les salauds de rouges, logique). Il est alors d'une importance capitale pour les 2 sélectionsde ne pas perdre, peut-être plus encore pour nos amis nords-coréens, qui depuis leur victoire en 1966 sur l'Italie mettent un point d'honneur à être visible sur la scène sportive internationale (bon, ce n'est pas demain qu'on aura un petit natif de Pyongyang au Real, vu que, comme l'Italie et l'Arabie Saoudite de 2006, la Corée du Nord fait partie des rares pays dont tous les joueurs en sélection jouent en club dans leur pays. Sans doute parceque leur championnat est trop bon)
Tout ca pour dire, qu'ici, le foot c'est un peu une religion, et malgré le décalage horaire, il n'est pas trop compliqué de trouver des billards ouverts toutes la nuit pour se faire les matchs de Manchester ou d'Arsenal.
Apparemment, en France vous avez entendu parler  d'un train reliant le Sud au Nord de la Corée? Ben  ici on s'en fout...

Posté par Romee3960 à 21:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Business Economics

Ca y est, je suis offociellement en vacances, ayant eu mon dernier partiel ce matin, de 8h45 à 9h00, top chrono!

J'avais en effet eu l'immense bêtise de prendre un cours de Business Economics au début de l'année. Ayant lamentablement raté le midterm exam, pour cause de non-compréhension totale, mais aussi pour cause de fermeture-d'esprit-du-prof (mais je crois vous avoir déjà parlé de cet exam!!), j'ai calculé tous les crédits que j'ai pu engrenger ce semestre, et j'en suis venue à la conclusion ô combien excitante et exultante que je n'avais pas besoin de ce cours pour valider mon semestre. Joie! Bonheur! Noël! Et ça tombe bien, je suis sûre que je comprends mieux le chinois que cette matière so annoying...(c'est de l'anglais)

Je me suis donc payé le luxe d'aller à ce partiel en dilettante, afin de pouvoir écrire des blagues sur ma copie! Se lever à 8h30 au nom de l'humour, on aura tout vu! Je suis tel ces Gad Elmaleh, Florence Foresti, et autres pourfendeurs de la tristesse monotone, qui ne vivent que pour l'humour et sa propagation!

Je me suis donc levée bien péniblement, après m'être couchée à 4heures du matin (Dorothée, nous sommes allés au Dongdaemoon market by night, tu aurais adoré!! que des chaussettes et des fakes!). J'ai réussi à ne pas être en retard (je ne sais toujours pas comment), et ayant le cerveau encore trop fatigué pour réfléchir, je n'ai pas pû, cette fois-ci, inventer de nouvelles théories. J'ai longuement hésité entre faire ma copie en français, dessiner des petits trucs drôles dans la marge, écrire quelques private jokes, mais finalement, vu la non-funitude du prof, qui aurait pû le prendre comme une attaque personnelle, j'ai tout simplement pondu des chiffres au hasard, et au gré de mon imagination. Ce qui fait que ma copie est truffée de 4, 12, 143 567 873,75... Sans aucune explication. Ayant ras-le-bol de mon petit jeu au bout de 10mn (l'humour à ses limites quand même) j'ai somnolé pendant 5mn, puis j'ai écrit une longue phrase sur comment et pourquoi le Nash equilibrium n'est pas la meilleure chose qui soit arrivée à l'homme (je pense malheureusement que la question posée n'attendait pas une réponse de ce genre!! tant pis), et j'ai rendu ma copie sous l'oeil ébahi et admiratif de tous mes petits congénères coréens (quel doux euphémisme! Non, en vrai, ils ne sont pas tous petits), qui avaient passé la nuit sur cet exam, et sous le regard amusé des occidentaux, qui se doutaient, eux, qu'il y avait anguille sous roche!

Sur ce, je vous laisse, je vais me recoucher!! Et maman, ne t'inquiètes pas, de tout de manière, je ne l'aurais pas validée, cette matière, et je n'en ai pas besoin. Et bavo à l'OL!!

Posté par E SC à 09:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 décembre 2007

Kyunghee University

DSC03282Notre voyage de fin de séjour se précise un petit peu, nous sommes en pleines négociations avec l'agence de voyage, c'est un petit peu stressant... Entre 2 mails,nous sommes en train de préparer notre départ, et visitons des endroits insolites dans Séoul. Aujourd'hui nous sommes par exemple allé à Kyunghee University, pas très loin de chez nous, une des meilleures fac de médecine coréenne apparemment, et qui a la particularité d'avoir une architecture très inspirée des standards occidentaux: le batiment principal nous emmène à Rome tandis ce que l'auditorium de musique est une copie parfaite de cathédrale gothique... Un peu surréaliste au coeur de Séoul.
Hier nous sommes retourné à Insadong, quartier "traditionnel" de Séoul où nous avions été en août dans le cadre d'une visite de Séoul avec KU. C'est notamment là-bas que l'on peut trouver des boutiques de calligraphie, d'objets traditionnels. Nous nous serions bien laissés tenter, mais nous sommes très limités en bagages, ce qui est bien dommage, EVA Air nous changeant nos vols à la dernière minute, sans nous proposer plus de 5kg de bagages supplémentaires. On va donc être ric-rac....
Enfin, cela ne devrait pas nous empecher de nous détendre à ***, notre nouvelle destination, pays célèbre pour avoir accueilli l'exil de Tchang Kaï-Tchek et de ses compagnons en 1949.
Mais avant cela, il nous reste 4 jours à Séoul, dont nous allons bien profiter, en commencant déjà par retourner dès cette nuit au Dongdaemun night market. Puis nous regarderons le match. Puis nous dormirons. Puis, demain soir, alors que tout le monde aura enfin fini ses partiels, nous ferons la fête. Puis, on verra.
Après la déroute marseillaise, ce soir, nous serons tous lyonnais à Ibrox Park...

Posté par Romee3960 à 18:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]